Fermeture des établissements scolaires – confinement

Et si on en profitait pour faire évoluer la relation parents/enfants ?

Avec la fermeture des établissements scolaires, la suspension de toutes les activités extra-scolaires, la fermeture probable des activités de loisirs : médiathèque, piscine, cinéma, bowling,…, un nouveau défi est à relever pour les familles : comment vivre ensemble 24h/24h en organisant au mieux ses journées ?

Du fait de la situation, les parents endossent les costumes d’enseignant, de compagnon de jeu, d’animateur de temps libre …Tout ceci en plus de leurs rôles de parents …..et de leurs activités professionnelles pour lesquelles il va leur falloir également s’adapter et inventer de nouvelles modalités d’exercices.

Non, les parents n’ont pas vocation à remplacer les enseignants de leurs enfants, mais ils vont avoir un rôle primordial et renforcé d’accompagnateur des apprentissages scolaires de leurs enfants. Devant la liste des devoirs à faire, des vidéos à regarder, des polycopiés à apprendre, des évaluations à rendre qui ne vont pas manquer de s’accumuler durant les prochains jours, les enfants vont avoir besoin d’aide, de soutien, d’encouragement.

Les parents ne vont plus pouvoir seulement vérifier à postériori la qualité du travail fourni, relever les manques, les échecs. Il va leur falloir se positionner en amont et pendant l’apprentissage et non pas simplement en aval.  Cela passe par la parole : ne pas seulement faire « réciter » son enfant lorsqu’il a terminé son travail, mais aussi, le soutenir avant et pendant son apprentissage : que dois-tu faire ? Comment pourrais-tu faire ? De quoi aurais-tu besoin ? Que souhaites tu faire seul et à quel moment auras-tu besoin de moi ? Cela passe également par des gestes simples et des activités communes : s’assoir côte à côte, lire le même livre et en discuter, regarder une vidéo proposée par un professeur et réaliser une synthèse ensemble, se rendre totalement disponible pendant quelques instants (en éloignant son téléphone portable), écouter, regarder son enfant, petit ou grand, évoluer.

Les périodes de « crise » peuvent être des périodes pendant lesquelles on se réinvente. Osons faire preuve de créativité !

Steve Masson lance une chaine youtube sur la neuroéducation

Steve Masson est professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal, et directeur du Laboratoire de recherche en neuroéducation (LRN). Il a mené et mène de nombreuses études sur le fonctionnement du cerveau “apprenant”. Il partage et explique les découvertes récentes de la neuroéducation dans de courtes vidéos disponibles pour le grand public.

Cerveau et apprentissage

Présentation de la chaîne et des principes pédagogiques issus de la recherche et de la pratique.

Les sources de distractions

Impact du téléphone” intelligent” sur l’attention.

La neuroplasticité

L’approche active

Les approches actives favorisent l’activité cérébrale et les apprentissages.

Une conférence à destination des parents: Apprendre, oui, mais comment?

Le métier de parents est une formidable aventure, mais nous manquons parfois de clés pour accompagner au mieux nos enfants au quotidien, et leur permettre de s’épanouir et de réussir. Les sciences cognitives peuvent nous apporter des éléments de réponse. Cette conférence vous propose de partir à la découverte du fonctionnement de notre cerveau « apprenant ». Nous nous appuierons sur les apports des neurosciences et sur la démarche de la gestion mentale.

Nous nous attacherons à dégager les conséquences de ce fonctionnement dans l’accompagnement « à la maison » de nos enfants et de nos adolescents. L’objectif est bien de revenir chez soi avec des connaissances, mais aussi des outils, démarches et postures pratiques et utilisables au quotidien.

Sortie du livre : « Les schémas centrés – De nouveaux outils pour mieux réfléchir »

Armelle Géninet, professeure de mathématiques et formatrice en gestion mentale, visite les différentes utilisations possibles des schémas centrés.

Diffusés par Tony Buzan dans ses différents ouvrages, le « Mind Mapping » est devenu un outil incontournable dans les domaines de la formation, du coaching, mais également en entreprise (organisation, réflexion, support de communication,…).

Armelle Géninet nous invite à une réflexion préalable sur les objectifs que nous poursuivons lors de l’utilisation des schémas centrés, et souligne l’intérêt de leur utilisation pour la mémorisation, la réflexion et la compréhension.

Le livre est riche de nombreux exemples qui nous donnent un aperçu de ce qui peut être et nous invitent à libérer notre créativité.